Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 12:30

Elevage Bio : la nature comme référence

  • L’élevage hors sol est interdit.
  • Tous les animaux ont accès aux parcours extérieurs et les ruminants pâturent dès que les conditions le permettent.
  • Chaque animal dispose d’un espace bien aéré, de lumière et d’une surface minimum, paillée à l’intérieur des bâtiments, lui permettant de se mouvoir librement.
  • La densité des animaux et la taille des bâtiments sont limitées.
  • Les traitements hormonaux, le clonage et le transfert d’embryon sont interdits.

Une alimentation bio

  • La nourriture des animaux est obtenue suivant les règles de l'agriculture biologique.
  • L'élevage des vaches et brebis, herbivores, repose sur l'utilisation maximale des pâturages, selon leurs disponibilités durant les différentes périodes de l'année. Par ailleurs, leur alimentation est complétée par d’autres fourrages provenant majoritairement de l’exploitation elle-même.
  • Les jeunes mammifères sont nourris de préférence au lait maternel.
  • Le gavage est interdit en agriculture biologique.

Priorité au bien-être et à la prévention

Les souches et races choisies sont les plus adaptées et les plus résistantes possible, de préférence indigènes ou locales.

La santé des animaux est axée principalement sur la prévention, avec des méthodes et conditions d’élevage privilégiant le bien-être animal et stimulant les défenses naturelles.

En cas de problème sanitaire, homéopathie et phytothérapie sont utilisées en priorité.

Afin de limiter au maximum la souffrance des animaux, en cas de besoin, à titre exclusivement curatif, les médicaments vétérinaires sont utilisables, sans perte de la certification biologique à condition de :

  • ne pas dépasser le nombre maximum de traitements annuels autorisés par espèce (de 1 à 3 suivant la durée de vie de l’animal),
  • doubler le délai d’attente légal avant commercialisation.

En outre, la réglementation générale sur les vaccins, les antiparasitaires et les traitements obligatoires s’applique. Toutes les interventions sont enregistrées sur le cahier d’élevage et vérifiées par l’organisme certificateur.

Repost 1
Publié par leblogdelabio.com - dans info pratique
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 12:30

Une recette de saison !

 

Ingrédients 100% BIO : 

  • 4 navets jaunes
  • 4 navets violets
  • 4 navets blancs
  • 2 c. de miel
  • 30 g de beurre
  • 1 c. à soupe de sucre
  • Poivre du moulin
  • 400 g de céleri-rave
  • ½ citron
  • 1 grosse c. à soupe de purée de noisette
  • 10 cl de crème de soja
  • 40 g de noisettes torréfiées
  • Sel
  • ½ dl de vinaigre
  • balsamique

 

Préparation :

 

Prendre des navets de 3 cm de diamètre, les éplucher et les ranger bien à plat dans une casserole à fond épais, ajouter le miel, le sel, le sucre, le poivre du moulin et mouiller à hauteur de navets.

 

Couvrir d’un rond de papier, amener à ébullition puis maintenir une petite ébullition.

Attention : dès qu’il n’y a plus de liquide, les navets sont cuits et une légère coloration doit se former, les tourner avec une fourchette et prolonger la cuisson 4 à 5 minutes à feu doux.

 

Faire réduire le vinaigre balsamique de moitié afin d’obtenir une consistance sirupeuse.

 

Éplucher le céleri-rave, le détailler en gros morceaux. Plonger tous les morceaux dans 1 litre d’eau bouillante salée. Faire cuire à petite ébullition 25 à 30 minutes. Égoutter les morceaux et les mixer finement avec la purée de noisette et la crème de soja.

 

Rectifier l’assaisonnement en sel.

 

Sur assiette, disposer les 3 navets en éventail, une louche de purée de céleri, répartir les noisettes sur la purée et décorer l’assiette de vinaigre balsamique.

 

(Recette proposée par Jean Montagard)

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 12:30

Pour commercialiser leurs produits comme étant issus de l’agriculture biologique, agriculteurs et entreprises de collecte, de transformation et de distribution doivent obligatoirement faire contrôler et certifier leur activité par un organisme agréé par les Pouvoirs publics et accrédité pour sa compétence, son indépendance et son impartialité. De plus, ils doivent notifier leur activité auprès des autorités compétentes.

Un annuaire officiel des opérateurs en agriculture biologique :

http://annuaire.agencebio.org

En France, tous les opérateurs de la filière bio doivent notifier leur activité auprès de l’Agence Bio. Outre l’obligation réglementaire que représente la notification, celle-ci leur offre la possibilité de figurer dans l’annuaire professionnel des opérateurs en agriculture biologique et de faire connaître leur activité.

Une surveillance approfondie

Des contrôles approfondis et inopinés sont réalisés par les organismes certificateurs. Ceux-ci ont pour mission de s’assurer que la réglementation européenne en agriculture biologique est bien respectée.

Les contrôles portent sur l’ensemble du système de production (parcelles de terre, troupeaux, pratiques de culture et d’élevage, lieux de stockage, transformation, étiquetage, comptabilité matière, conformité des recettes et produits correspondants, garanties données par les fournisseurs…).

Des prélèvements pour analyse sont effectués par sondage afin de vérifier la non-utilisation de produits interdits (pesticides, OGM…).

Ces contrôles et analyses s’ajoutent à ceux effectués de façon générale par les Autorités françaises sur l’ensemble des produits agricoles et alimentaires.

L’étiquetage : garantie de conformité

Au regard des résultats des contrôles et des analyses, un certificat est délivré pour les produits jugés conformes à la réglementation européenne et française en vigueur. Des sanctions sont appliquées en cas de non respect. L’étiquetage est la traduction concrète de cette certification.

En 2010, le logo européen est devenu obligatoire pour les denrées préemballées dans l’Union européenne et composées d’au moins 95 % d’ingrédients biologiques. Il figure ainsi sur les emballages des produits biologiques présentés au consommateur final avec, dans le même champ visuel, le numéro de code de l’organisme certificateur, ainsi que la mention d’origine des matières premières agricoles. Le logo français AB reste facultatif.

Des importations étroitement surveillées

Pour être commercialisés en tant que tels, les produits biologiques importés dans l’Union européenne doivent être conformes aux règles de production et soumis aux dispositions de contrôle prévues par la réglementation européenne.

Les produits importés doivent en outre être couverts par un certificat délivré par un organisme de contrôle agréé.

La Commission européenne a établi une liste de pays tiers (Argentine, Australie, Canada, Corée, Costa Rica, Etat-Unis, Inde, Israël, Japon, Nouvelle Zélande, Suisse et Tunisie), et d'organismes de contrôle appliquant des règles de production et des dispositions de contrôle équivalentes à celles prévues par la réglementation européenne.

La Bio : des filières contrôlées et réglementées
Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans info pratique
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 13:12

Rungis, le plus grand marché du monde, accueille désormais un Pavillon Bio. Dimanche, dans ses "Escapades", Jean-Luc Petitrenaud nous a emmené à la découverte de ce Pavillon.

Aux côtés de Christian Etchebest et Stéphane Bertignac, Jean-Luc Petitrenaud nous présente le restaurant Bio : "La Cantine du Troquet" qui propose une cuisine bio de saison. Ils nous ont d'ailleurs fait saliver avec des recettes généreuses et gourmandes.

Puis, ils ont rencontré les différents acteurs du Pavillon Bio : épicerie Bio, fruits et légumes Bio, viande Bio, nous constituant au fur et à mesure, un délicieux "casse-croûte" Bio !

Enfin, Stéphane Layani, Président du marché de Rungis, a rejoint les 3 amis pour une dégustation Bio !

Si vous n'avez vu cette émission ou souhaitez la revoir, le replay est disponible ci-dessous :

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 12:30

Près des 80 % des Français souhaitent des repas avec des produits bio à l’école, selon le baromètre Agence BIO-CSA 2015.

L’offre de repas bio dans les cantines est actuellement hétérogène selon la région, le département, la ville. Pourtant, c’est possible! Certaines communes proposent des repas 100% bio, tout en maîtrisant leur budget, notamment en luttant contre le gaspillage alimentaire : Mouans-Sartoux (Alpes-Martimes), Langouët (Ile-et-Vilaine), Grande-Synthe (Nord), Lons-le-Saunier (Jura) et Saint-Etienne (Loire) qui s’en approche avec 80% de produits bio dans ses cantines.

Les acteurs de la Bio sont mobilisés partout sur le territoire aux côtés des parents d’élèves pour les accompagner dans cette démarche auprès des élus.

Du bio à la cantine, une demande des français !
Du bio à la cantine, une demande des français !
Repost 1
Publié par leblogdelabio.com
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 15:55

Le logo européen "agriculture biologique", encore appelé "Eurofeuille", a pour objet de nous aider à repérer les produits biologiques.

Sa présence sur l’étiquetage assure le respect du règlement sur l'agriculture biologique de l'Union européenne. Ce logo est devenu obligatoire le 1er juillet 2010 sur les étiquetages des produits alimentaires préemballés (Règlement (UE) n° 271/2010 de la Commission du 24 mars 2010 sur le logo bio européen).

Pour tout savoir sur l’Eurofeuille, rendez-vous sur le site de l'Agence BIO : https://lc.cx/Jp2Y

Pour reconnaître un produit bio, les repères sont sur les étiquettes !
Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 18:33

Ce très bel article fait l'éloge du blé noir (ou sarrasin), cet ingrédient indispensable à la préparation de nos galettes beurre-sucre, beurre-miel ou chocolat.... Chandeleur oblige ! 

Cet article est l'occasion de partager notre recette de Galette de Sarrasin* :

Ingrédients Bio pour les galettes :

  • 140 g de farine de sarrazin
  • 40 g de farine de riz complet
  • 30 g de farine de châtaignes
  • 500 ml de boisson végétale au riz
  • 2 oeufs
  • huile d'olive

Ingrédients Bio pour la garniture :

  • 500 g de purée de potimarron
  • 200 g de champignons de Paris 

Comment faire les galettes ?

Mélanger les 3 farines ensemble. Ajouter le lait de riz et les oeufs. Mélanger jusqu'à obtenir un mélange homogène. Ajouter 1 pincée de sel et 1 c à c d'huile d'olive. Laisser reposer la pâte au minimum 30 minutes.

Pendant que la pâte repose, préparer la purée de potimarron. Laver et émincer les champignons.

Dans une poêle bien chaude, verser un peu d'huile d'olive (beurre ou margarine Bio). A l'aide d'un essuie-tout, enlever l'excédent de graisse. Cette étape devra être renouvelée entre chaque galette afin d'éviter qu'elles n'accrochent à la poêle.

Verser l'équivalent d'une louche dans la poêle et la pencher de tous les côtés afin que la pâte se répartisse de manière homogène dans la poêle. 

Une fois que la 1e face est cuite (2 à 3 min), retourner la galette à l'aide d'une spatule et attendre que la 2e face cuise.

Continuer jusqu'à utiliser toute la pâte.

Préparer la garniture : 

Faire revenir les lamelles de champignons dans un petit faitout huilé, quelques minutes, jusqu'à ce qu'ils dorent légèrement.

Assembler les galettes :

Verser un peu de purée de potimarron sur votre galette et l'étaler à l'aide d'une cuillère. Ajouter quelques lamelles de champignons. Refermer la galette en pliant les 4 bords vers le centre.

Bon appétit !

* Recette proposée par Mély du blog Chaudron Pastel

Crêpes, galettes... vu dans Le Figaro du samedi 28 janvier
Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 11:07

Encadrés par leur professeur des écoles ou leur animateur, les enfants de classes du CE1 au CM2 ont à réaliser un journal de 2 pages recto verso sur l’agriculture biologique.

1er prix : ateliers culinaires animés par des chefs
2e prix : goûters gourmands composés de produits bio locaux
Date limite de participation : 21 avril 2017.

5 bonnes raisons de participer au concours:
- engager une démarche de développement durable,
- éveiller à la citoyenneté,
- développer une activité transdisciplinaire,
- créer une dynamique de classe,
- rendre l'élève acteur de ses apprentissages.

En savoir plus : http://www.agencebio.org/concours-les-petits-reporters-de-la-bio

Concours Les Petits Reporters de la Bio : il est encore temps de participer à la 5e édition!
Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 16:07

Ce concours, réservé aux blogueurs passionnés de cuisine, suggère de proposer un plat principal réalisé avec des produits bio sur le thème « La cuisine bio des régions de France ». Votre recette mettra en avant un ou plusieurs produits typiques d’une ou de plusieurs région(s) choisie(s), avec un titre évocateur comportant la mention «bio».

Bien sûr, ce concours propose des "Prix" très intéressants...

Règlement et inscription sur : https://lc.cx/J425

Ce concours est organisé par l'Agence BIO dans le cadre d’un programme d’information sur l’agriculture biologique cofinancé par l‘Union européenne.

Le concours Bio des blogueurs gourmets: pourquoi pas vous ?
Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:32

Pour la préparation de vos recettes et l’assaisonnement: pensez aux huiles biologiques ! Il existe une très grande variété d’huiles bio : olive, tournesol, noix, noisette, carthame, sésame, pépins de courge,…. à vous de varier les plaisirs !

Le saviez-vous ? Les huiles bio sont essentiellement des huiles vierges. L'huile vierge est obtenue par une seule pression à froid et conserve, de ce fait, tous les micronutriments et les composés aromatiques qu'elle contient.

Des huiles bio pleines de vie !
Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le blog de la bio
  • Le blog de la bio
  • : leblogdelabio.com est édité par l'Agence BIO, groupement d'intérêt public en charge du développement et de la promotion de l'agriculture biologique en France. Il entre dans le cadre du programme d’information et de promotion de l’agriculture biologique et de ses produits, cofinancé par l’Union européenne. Retrouvez le site internet de la Bio dans l’Union européenne sur : www.organic-farming.europa.eu.
  • Contact

Sur Le Même Thème

Leblogdelabio : Les Rubriques

Pinterest & Instagram