Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 15:00

Des amuse-bouche au dessert : faisons la fête en Bio ! Pour le dessert, tout est possible en bio. Si la traditionnelle bûche de Noël est bien entendu de la fête, la Bio propose également de nombreux fruits qui peuvent être poêlés : facile, léger et coloré, ce type de dessert est prêt en deux temps trois mouvements pour permettre à tous de profiter des fêtes, même les cuisiniers !

Les enfants qui le souhaitent peuvent, de leur côté, déguster du pain d’épices de Noël façonné en délicieux personnages ludiques. Enfin, clémentines bio de Corse ou kiwis bio peuvent clôturer en beauté ce menu de fête version bio !

Ci-dessous, nous proposons deux recettes de desserts bio pour achever les repas de fêtes sur de délicieuses notes gourmandes ! La première recette revisite la traditionnelle bûche : « Bûche bio chocolat-clémentines gingembre confit & nougatine de sésame »  tandis que la deuxième nous fait découvrir un dessert léger et coloré :

 « Poêlée de fruits aux épices ».

    Bûche bio chocolat - clémentines

gingembre confit & nougatine de sésame

Une bûche fraîche et parfumée pour terminer le repas en beauté

Ingrédients pour une bûche de 8 à 10 personnes

Préparation : biscuit 15 min + crème 20 min + montage 30 min

Cuisson : crème 15 min + biscuit 8 min + nougatine 5 min

Pour le biscuit bio : Sans-titre-1-copie-7.jpg

• 6 blancs et 5 jaunes d'œufs

• 125 g de sucre clair

• 60 g de farine de riz

• 60 g de fécule de maïs

• 2 c à s de cacao non sucré

Pour la crème bio

• 7 clémentines

• 1 citron

• 6 œufs

• 2 c à s de fécule de maïs.

• 160 g de sucre clair

• 1 goutte d'huile essentielle de mandarine

• 150 g beurre.

Pour la garniture bio

• 8 cubes de gingembre confit

• 30 g de chocolat noir

• 1 verre de sucre

• 80 g de sésame blond

• quelques quartiers de clémentines    

Astuces :

• On peut remplacer le sésame par des noisettes ou des amandes concassées, plus classiques.

• Ne vous laissez pas impressionner même si vous n'avez jamais fait de bûche, cette recette n'est pas technique du tout. On peut préparer la crème 2 ou 3 jours à l'avance, et réaliser le gâteau la veille au soir.

• Sous prétexte d'aller vite, ne négligez pas les petits dés de gingembre, qui apporteront beaucoup de fraîcheur à la crème. Ni les copeaux de chocolat qui croqueront sous la dent. Ni la nougatine craquante, hyper festive...    

Préparer la crème :

Choisir un saladier qui supporte la chaleur et que l'on peut mettre au bain marie sur une casserole légèrement plus grande.

Avec une bonne râpe ou un zesteur, y zester les clémentines lavées, ajouter leur jus, celui du citron, les œufs battus, le sucre et la maïzena. Faire chauffer doucement au bain marie, et fouetter sans arrêt jusqu'à épaississement (environ ¼ d'heure), puis incorporer le beurre découpé en petits morceaux, et continuer à fouetter jusqu'à homogénéité.

Ce « mandarine curd » peut se conserver au réfrigérateur plusieurs jours dans un bocal hermétique.    

Préparer le biscuit :

Faire chauffer le four à 180°C.

Battre les blancs en neige ferme, y incorporer le sucre et fouetter comme pour des meringues.

Incorporer la farine, la fécule, le cacao et les jaunes d'œufs battus, bien mélanger en soulevant délicatement.

Verser sur la plaque du four recouverte d'un papier cuisson.

Cuire 7 à 8 minutes.

Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau, laisser refroidir sur une grille.    

Les petits détails qui vont tout changer :

Faire griller le sésame à sec dans une poêle, le laisser refroidir.

Râper le chocolat en copeaux.

Détailler le gingembre en tout petits éclats.

Prélever les suprêmes des clémentines (enlever la petite peau de chaque quartier pour obtenir de beaux croissants de pulpe )    

Montage de la bûche :

Poser le biscuit sur un torchon propre étalé sur le plan de travail, éventuellement le retailler pour que les bords soient nets. Le recouvrir de crème. Répartir le sésame, le gingembre, les copeaux de chocolat.

Rouler la bûche assez serré en s'aidant du torchon.

La déposer sur un plat long.

Recouvrir du reste de crème, faire des dessins à la fourchette sur le dessus, parsemer de copeaux de chocolat, disposer les quartiers de clémentine, parsemer de graines de sésame.    

Entreposer la bûche au frais au moins 4 heures.    

Finition

Préparer la nougatine de sésame.

Prendre un plat dont on huile le fond généreusement. Dans une casserole réaliser un caramel avec une tasse de sucre et un peu d'eau. Lorsque le caramel a pris une couleur bien dorée, arrêter le cuisson avec une goutte de jus de citron, y jeter les graines de sésame torréfiées, mélanger, verser immédiatement sur le plat huilé et étaler le plus finement possible. Laisser refroidir.

Casser la nougatine et en préparer des éclats que l'on piquera sur la bûche juste avant de la servir (si trop avant, la nougatine va s'humidifier.. et fondre !    

Recette : Véronique Bourfe-Rivière, Conseil en alimentation BIO

 

Poêlée de fruits aux épices

Facile, léger et coloré, un dessert vite fait

presque au dernier moment

Préparation 20 minutes

Cuisson 5 minutes

    Ingrédients : Sans-titre-1-copie-5.jpg

150 g de fruits par personne

Huile de coco (au rayon huile de votre magasin bio

graines d'anis,

cannelle

piment doux type Espelette

poivre (si possible de Sichuan, ou baies rose, sinon un simple poivre noir)

Biscuits à émietter et ou graines        

Choisir des fruits de saison, frais si possible. Laissez-vous guider par les couleurs, saveurs et textures différentes.    

Pommes ou poires, bananes, oranges ou mandarines, pamplemousse blanc ou rouge, kiwis, kumquat, grenade, ananas, mangue, litchi... Veillez à équilibrer de sorte qu'aucune saveur ne prenne le dessus.    

Les découper, en morceau homogènes, réguliers, pas trop gros.    

Éventuellement citronner les pommes et les poires pour éviter l’oxydation si on prépare un peu à l’avance (maximum 4 heures pas plus...).

Auquel cas, mettre un film directement sur les fruits pour qu'ils ne soient plus au contact de l'air, et réserver au réfrigérateur.    

Juste avant de servir, faire fondre l'huile de coco (ou du beurre clarifié) dans une poêle, y jeter les épices, puis les fruits en dés, les laisser juste chauffer, les enrober dans l'huile parfumée, 4 à 5 minutes maximum, en remuant la poêle régulièrement. Il faut juste les faire légèrement fondre à l’extérieur tout en restant croquants à cœur.    

Servir chauds, parsemés de fruits secs concassés, de céréales type muesli ou biscuits (sablés ou speculoos par exemple) émiettés ou chocolat amer grossièrement râpé (au dernier moment). Ou pourquoi pas de la menthe fraîchement ciselée ? Ou une boule de glace ou de sorbet ?    

Astuce : pour clarifier du beurre le faire fondre doucement, et enlever la partie mousseuse (résidus de lait) de façon à ne garder que le gras. Ainsi, le beurre ne brûle pas. C'est ce que les Hindous appellent du ghee. Il a un délicieux parfum de noisette...    

Recette : Véronique Bourfe-Rivière, Conseil en alimentation BIO

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Recettes
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 17:00

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas… et si on changeait ? Pour préparer des tables festives en alliant la tradition des réveillons et l’authenticité des saveurs : faisons la fête avec des produits bio pour étonner nos convives !    

De l’apéritif jusqu’au dessert, les produits bio sauront nous surprendre pour contribuer à la réussite de nos menus festifs. De l’incontournable dinde aux marrons jusqu’au champagne, en passant par le saumon, les clémentines ou le chocolat…    

L’étendue des produits bio aujourd’hui disponibles permet aux tables de fêtes de combler les amateurs. Pour s’approvisionner en bio, rien de plus simple : on trouve des points de vente partout et bon nombre d'entre eux organisent des opérations spéciales de fin d’année pour mettre à l’honneur les ingrédients bio les plus festifs.    

Voici une suggestion de recette pour passer de bonnes fêtes en bio :

« La petite oie farcie aux pommes, châtaignes et sa tatin d’échalotes »

Préparation : 30 min

Cuisson : 1 h 30 min    

Ingrédients bio pour 6 personnes:       Sans-titre-1-copie-4.jpg

- 1 oie de 3 kg environ  

- 50 g de lard fumé  

- 5 pommes

- 800 g de pommes de terre charlotte

- 1 boite de marron entier (400 g)

- 1 oignon

- 2 feuilles de laurier

- 3 graines de cardamome

- 1 cuillère à soupe de sucre en poudre

- sel

- poivre du moulin

- huile

- 6 feuilles d’or (facultatif)

 

Photo : AGENCE BIO/Ph. ASSET/ADOCOM                  

Pour la tatin d’échalotes :      

- 1 pâte brisée

- 500 g d’échalotes

- 110 g de sucre en poudre

- 5 cl de vinaigre de cidre

- beurre

- sel

- poivre du moulin    

 

Faire préchauffer le four à 220°.    

Laver deux pommes, éplucher l’oignon et les couper en 4.

Saler et poivrer l’intérieur de l’oie, ajouter 3 graines de cardamome puis les morceaux de pommes et d’oignon, le lard fumé coupé en dés et deux feuilles de laurier. Ficeler l’oie fermement puis piquer la chair sous les pilons en espaçant les trous de deux ou trois centimètres.

Huiler légèrement un grand plat, y déposer l’oie, saler et poivrer au moulin – enfourner pendant 30 min à 220°. Baisser ensuite la température à 180° et laisser cuire au minimum 1h30. Retourner l’oie régulièrement et l’arroser avec de l’eau au début puis, ensuite, avec le jus de cuisson pour que la peau soit bien croustillante.

Pendant ce temps, laver les pommes de terre puis les couper en deux. Faire cuire dans une grande casserole d’eau bouillante salée pendant 20 min. Réserver.

Sortir l’oie du four, l’envelopper de papier aluminium et la laisser reposer 10 min.

Laver les trois autres pommes puis les couper en huit en enlevant la partie centrale. Egoutter et rincer les marrons. Egoutter les pommes de terre. Faire dorer les pommes, les pommes de terre et les marrons dans une grande sauteuse avec 50 g de beurre et une cuillère à soupe de sucre pendant 5 min, saler et poivrer au moulin.

Récupérer une cuillère à soupe de jus de cuisson de l’oie, mélanger avec une cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Déglacer la sauteuse avec le mélange et laisser cuire encore 5 min.

Couper l’oie puis dresser les morceaux sur un grand plat, ajouter les pommes sautées et les marrons. Pour la décoration, envelopper délicatement quelques marrons avec des feuilles d’or (facultatif) en prenant soin de les sécher légèrement dans du papier absorbant.    

La Tatin d’échalotes : 

Préchauffer le four à 180°.

Eplucher les échalotes, les émincer. Les verser dans un moule épais légèrement beurré, ajouter 100 g de sucre et bien mélanger. Faire cuire à feu très doux pendant 5 min. Quand les échalotes commencent à suinter, augmenter légèrement le feu et laisser cuire environ

15 min jusqu’à ce qu’elles deviennent translucides.

Ajouter 5 cl de vinaigre de cidre, saler, poivrer au moulin. Laisser cuire 15 min environ jusqu’à ce que le vinaigre soit évaporé.

Allonger la pâte brisée et découper un cercle un peu plus large que le fond du moule. Recouvrir les échalotes avec la pâte et enfourner pendant 30mn.

Retourner et démouler délicatement la tarte sur une assiette et servir en accompagnement de l’oie.

       

Les produits bio de fin d’année

disponibles dans tous les points de ventes

Les incontournables bio de nos réveillons sont bien entendu disponibles dans les magasins spécialisés, où nous pouvons découvrir de nombreuses idées pour nos menus de fête bio au gré des rayons, ainsi que des produits inattendus pour surprendre nos invités. Ils sont également disponibles dans tous les autres points de vente habituels, comme les grandes et moyennes surfaces. Sur les marchés locaux, les produits bio de saison sont à l’honneur. Chez les artisans boulangers, charcutiers, bouchers, poissonniers, etc. les conseils des experts nous aideront à mettre en valeur nos produits bio pour les fêtes. Quant aux producteurs, ils nous proposent de savoureux produits bruts à cuisiner mais également des recettes maisons spéciales fêtes : terrines, pâtes de fruits, biscuits, etc.

Pour retrouver les professionnels près de chez vous, rendez-vous sur l’annuaire Internet de l’Agence BIO : www.agencebio.org ou sur le site mobile : www.annuairebio.mobi.

Sans titre-1-copie-2

    Consommer Bio, c’est facile avec des repères sûrs :

Ils sont sur les étiquettes ! 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Recettes
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 09:05

De nombreuses actions sont régulièrement mises en place afin d’accompagner la démarche d’introduction des produits bio en restauration collective. Afin de conforter et d’amplifier ce mouvement, une nouvelle initiative inédite est lancée auprès des responsables et du personnel de la restauration scolaire d’une part, des élèves des classes du CE1 au CM2 et de leurs professeurs d’autre part, en associant autant que possible les deux démarches.    

• « Manger Bio, c’est dans ma nature » : 2 500 kits d’animation pour sensibiliser les enfants du CE1 au CM2    

Pour sensibiliser davantage les enfants des classes du CE1 au CM2Document3 à l’importance d’une alimentation reliée aux questions d’environnement, de biodiversité, de bien-être animal, l’Agence BIO propose 2 500 kits aux gestionnaires de la restauration collective et à ceux qui les accompagnent. Les kits comprennent des éléments permettant d’animer les salles de restauration (affiche, guirlandes, dépliants…) ainsi qu’un « Mémo bio en restauration collective » destiné aux professionnels.

 

Les responsables des restaurants ont jusqu’au 30 novembre 2012 pour commander leur kit et jusqu’au 30 mars 2013 pour réaliser l’animation.    

Plus d’information et bon de commande téléchargeable sur : www.agencebio.org

 

• Un concours pour les élèves : « Les petits reporters de la Bio »    

Encadrés par leur professeur des écoles en lien avec lelogo-petit-reporters.jpg responsable du restaurant scolaire de l’école, les élèves des classes du CE1 au CM2 sont invités à participer à un grand concours, en réalisant un reportage exclusif, sous la forme d’un magazine sur le thème « Manger BIO, c’est dans ma nature » (1 magazine par classe).      

Ils pourront traiter des sujets de leur choix, à l’image des thèmes suivants : la bio dans mon restaurant scolaire, les fruits et légumes de saison bio, du blé au pain bio, l’élevage bio, de la vache au yaourt bio, la bio dans ma région, et bien d’autres encore !    

Le jeu concours se déroulera du 15 novembre 2012 au 30 mars 2013 inclus. Le jury se réunira courant avril 2013. Il sera composé d’un représentant du monde de l’enseignement, d’un parent d’élève, de membres de l’Agence Bio, et de 2 enfants de classes de CM1/CM2 et CE1/CE2. Il sélectionnera les 15 meilleurs magazines – dont le magazine gagnant – sur la base des critères suivants : le choix du titre, la créativité et l’originalité du magazine, l’intérêt généré par la conception, la compréhension de la bio, la clarté des textes et enfin la qualité des illustrations (dessins, photographies réalisés par les enfants…)

La classe gagnante participera à un Atelier Gourmand Bio dans son école, animé par un chef. Les 14 autres classes sélectionnées par le jury gagneront un goûter bio. Il sera organisé à l’école par l’Agence Bio et ses partenaires régionaux.

Règlement et bulletin de participation téléchargeable sur : www.agencebio.org

Def_affiche_concours_Page_1.jpg

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 18:12

Pour la deuxième année consécutive, l’Agence BIO participe au Salon des Maires et des Collectivités Locales du 20 au 22 novembre 2012 à Paris, Porte de Versailles.

L’Agence BIO, groupement d’intérêt public, est une plateforme nationale d’information et d’actions pour le développement de l’agriculture biologique. Elle rassemble des représentants des Sans titre-1-copie-3Pouvoirs publics – Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie – et des représentants des producteurs, transformateurs et distributeurs (FNAB, APCA, Synabio et Coop de France) au sein de son Conseil d’administration. Elle associe également les acteurs concernés dans les secteurs publics, en particulier les collectivités territoriales, et dans les secteurs professionnels, en particulier les organismes de restauration collective.

Pendant ces trois jours, l’Agence BIO et ses partenaires répondront aux questions des visiteurs et des exposants (Hall 2.1, stand n°B67).

Des informations seront mises à la disposition du public sur :

le développement de l’agriculture biologique dans la diversité des territoires,

 le développement de la bio en restauration collective,

 les actions de communication mises en œuvre dans le cadre du programme 2011-2014, notamment les actions spécifiques à la restauration collective, avec l’opération « Manger Bio, c’est dans ma nature » et le lancement du concours « Les Petits Reporters de le Bio », dans les écoles primaires.      

Dans le cadre du salon, une conférence est organisée :    

« L’agriculture biologique dans les dynamiques de développement territorial : retours d’expériences et perspectives »

mardi 20 novembre, Hall 2.1, salle 21, de 15h30 à 16h30     

L'Agence BIO et des représentants de collectivités territoriales présenteront l'actualité de l'agriculture biologique en France et la dynamique de développement des filières bio dans leurs territoires.     

L’Agence Bio et ses partenaires vous invitent à assister à la conférence en vous inscrivant auprès de sarah.le-douarin@agencebio.org    

Ouverture de la conférence

 Evolution du secteur bio en France : offre disponible et structuration des filières

par Elisabeth Mercier, Directrice de l'Agence BIO.   

Témoignages :    

- Correns, « 1er village bio de France », territoire très engagé depuis 1997 dans le développement de l’agriculture biologique avec une approche globale de développement rural.

avec la participation de M. Michaël Latz, Maire de Correns    

- Lorient, où des produits bio sont introduits en restauration collective depuis 1998.

avec Christophe Bouillaux, Responsable du Service Restauration de la Ville de Lorient et Vice-Président de l’Association nationale des gestionnaires de la restauration municipale    

- Communauté d’Agglomération Seine-Eure qui a initié un projet de développement de l’agriculture biologique sur le champ captant des « Hauts Prés », afin de protéger la ressource en eau et de développer des débouchés économiques aux productions locales bio.

avec François Merle, membre du Conseil de la communauté d’agglomération Seine-Eure et rapporteur de la Commission des Milieux Naturels.

D'autres témoignages pourront être présentés dans le cadre du débat.        

Les participants à cette conférence auront la possibilité de faire part de questions complémentaires sur le stand de l'Agence BIO.          

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 18:00

Sans titre-1-copie-1Dans un contexte de baisse de la consommation alimentaire au premier semestre 2012 (‐1% pour les achats des ménages en Hyper et Super ‐ source SymphonyIRI), le marché des produits bio continue son essor dans tous les circuits de distributions (avec des situations variées suivant les magasins, les secteurs de produits et les mois de l’année).

S’agissant du secteur de la grande distribution, au cours du 1er semestre 2012, la consommation de produits alimentaires bio dans les secteurs de l’épicerie, des boissons (hors vin) et des produits frais à poids fixe a augmenté de 4,7% par rapport à la même période en 2011 (résultats du Panel IRI 1, représentant le tiers de l’ensemble du marché alimentaire bio français). Ainsi d'après les premières estimations, l’ensemble du marché des produits bio (y compris restauration collective) pourrait dépasser 4,1 milliards d’euros en 2012.  

Le secteur de la production bio est également dynamique : 880 producteurs et 306 transformateurs et distributeurs supplémentaires se sont engagés en Bio depuis le début de l’année. La « Bio made in France » gagne ainsi du terrain amenant les importations de produits bio à passer sous la barre des 30% 2.

Un nombre croissant d’opérateurs bio

Au cours du premier semestre 2012, 1 186 opérateurs supplémentaires se sont engagés en agriculture biologique. Toutes catégories confondues, on dénombrait au 30 juin 2012 plus de 36 400 opérateurs bio :

‐ 24 015 producteurs (880 producteurs supplémentaires au premier semestre 2012), représentant 7% de la main d’oeuvre agricole française. Ainsi au cours des 4 dernières années, le nombre d’exploitations bio a quasiment doublé en France passant de 12 000 en 2007 à plus de 24 000 mi‐2012.

‐ 12 442 opérateurs aval, préparateurs et distributeurs et importateurs de produits biologiques (+306 opérateurs supplémentaires au premier semestre 2012).

L’engagement de nouveaux producteurs a permis de dépasser le seuil du million d’hectares engagés en bio au cours du 1er semestre 2012.

2012 : une évolution record de la production bio

Au vu des 173 000 ha en dernière année de conversion fin 2011, l’augmentation des surfaces certifiées bio (portant une production mise sur le marché avec la mention bio) est estimée à 25% en 2012. La situation est très contrastée d’un secteur de produits à l’autre. La croissance est spécialement forte dans le secteur laitier. Au cours du 1er semestre 2012,  la collecte de lait de vache bio a augmenté de 39% par rapport à la même période de 2011. Cette hausse permet à la filière laitière biologique d’être en équilibre.   

Aussi, on estime à près de 30% l’augmentation des surfaces de céréales récoltées en bio   durant l’été 2012. Cette augmentation de la production française de céréales biologiques   permet de répondre à la demande croissante de produits biologiques à base de céréales.  S’agissant du secteur de la viticulture et de la production fruitière, les surfaces au terme de   la période de conversion ont respectivement augmenté de 38 et 18%. Dans ces deux secteurs, le contexte climatique a amené des situations contrastées d’une région à l’autre.

Le bio made in France gagne du terrain

L’augmentation importante de la production certifiée bio en 2012 permet à la filière de développer ses approvisionnements en France. De 38% en 2009, la part (en valeur) des  produits bio « importés »2 consommés en France devrait passer sous la barre des 30% en 2012.

De l’ordre de la moitié de ces importations de produits biologiques concerne des produits non‐substituables tels que le thé, le cacao, les fruits exotiques, les agrumes et produits dérivés (jus d’oranges…). L’autre partie diminue.

Des perspectives de développement dans de nombreux domaines

Dans le cadre du recensement agricole réalisé en 2010, 18 500 agriculteurs conventionnels avaient déclaré envisager la conversion de leur ferme d’ici 2015. Compte tenu des  décisions d’engagements en bio prises depuis le 1er septembre 2010 jusque fin juin 2012, environ 12 500 agriculteurs auraient, à titre strictement indicatif, l’intention de convertir leur ferme à la bio d’ici le 1er septembre 2015.

Certains secteurs présentent également de nouvelles perspectives de développement : les  premiers « vins bio », remplaçant les « vins issus de raisins biologiques » vont apparaître dans les rayons avec l’entrée en application de la nouvelle réglementation depuis le 1er août 2012. Le nombre de viticulteurs bio est de plus en plus important : au cours des  quatre dernières années, les surfaces du vignoble bio français ont presque triplé, passant  de 22 509 ha en 2007 à 61 055 ha en 2011 (+21% par rapport à 2010) 3. De son côté, la restauration commerciale peut désormais s’appuyer, depuis ce 1er octobre, sur un cahier des charges national réglementant l’utilisation de la mention bio. Une nouvelle garantie pour les consommateurs qui plébiscitent la Bio en restauration hors  domicile : fin 2011, 56% se disaient intéressés par des produits bio au restaurant et 46% en restauration rapide 4.

De plus en plus structurée, la filière est bel et bien en ordre de marche pour répondre à la demande des consommateurs : en 2011, 60% d’entre eux ont consommé des produits bio :  40% au moins une fois par mois, 20% au moins une fois par semaine et 6% tous les jours 5.         

1 Panel distributeurs portant sur les ventes en GMS (hors hard discount) des produits d’épicerie, des boissons et des produits frais à poids fixe (hors vin).     

2 « Importés » : au sens courant, y compris échanges intra-européens

3Chiffres Agence BIO

4 et 5 Source : Baromètre Agence Bio/CSA 2011 « perception et consommation des produits biologiques »      

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 11:00

La première édition du concours photos « Les Terroirs bio des régions de France », organisé par l’Agence BIO, vise à témoigner de la vie de la Bio dans les régions à travers ses acteurs, ses métiers, ses techniques et la diversité de ses produits. Lancé en mars 2012, le concours était ouvert à toutes les personnes intéressées par l’agriculture biologique. Ce concours a suscité beaucoup d’intérêt.    

Parmi l’ensemble des candidatures, une présélection de 15 œuvres a été effectuée par un jury de professionnels, présidé par Pierre Josse, rédacteur en chef des Guides du Routard. Les compositions présélectionnées ont ensuite été présentées et soumises au vote du public, dans le cadre du lancement de Printemps BIO 2012, le 1er juin, à Paris.    

La désignation finale des trois lauréats résulte à parité du vote du jury et de celui du public.    

Les 3 lauréats sont :    

- Matthieu Chanel, pour « Regards de paysans bio »

- Richard Tremblay, pour « Les dessous des légumes Bio de Provence »

- Fabien Causeret, pour « La vigne bio partage ses terres »

Les lauréats se voient remettre un montant total de 4 500 euros : 1er prix : 2 000 euros, 2ème prix : 1 500 euros et 3ème prix : 1 000 euros.      

Compte tenu du grand intérêt suscité par ce concours, l’Agence BIO lancera une seconde édition.         

 

CPPalmaresconcoursphotosbio Page 2

 CPPalmaresconcoursphotosbio Page 3

CPPalmaresconcoursphotosbio Page 4

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:22

logo printemps bio LOGO-Agence-BIO- 

EXE AFFICHE AB-QUART DE FORMAT-FORMAT FINI 60x80cm HD PageLe 1er juin prochain, les consommateurs ont rendez-vous avec les Terroirs bio des régions de France à Paris, sur la Place des Vins de France dans le 12ème arrondissement, de 11h à 20h.        

Des producteurs bio venus de toutes les régions donneront le coup d’envoi de Printemps BIO 2012, quinzaine durant laquelle les acteurs de la Bio vont, à travers tout l’Hexagone, à la rencontre du grand public et des professionnels pour les informer et échanger sur les particularités de l’agriculture biologique.    

A l’occasion du grand événement de lancement parisien du 1er juin, les visiteurs bénéficieront d’une concentration d’animations sur la Bio avec :       

Une expo-photos « Le festival des terroirs bio des régions de France » présentant les œuvres des nominés du concours photos lancé début avril.

La découverte de 23 paniers de produits régionaux bio illustrant la diversité des terroirs bio de France. Pour l’occasion, des producteurs bio des différentes régions de France présenteront les spécificités de la Bio et de leurs produits aux visiteurs,    

L’atelier du chef, avec des démonstrations culinaires et des dégustations, pour découvrir les saveurs bio et des astuces sur l’art de cuisiner les produits bio au quotidien,    

Un espace barbecue pour déguster les viandes bio de nos terroirs,    

Un espace « jardin bio » avec des animations et des démonstrations effectuées par des professionnels pour faire découvrir les pratiques bio appliquées aux potagers,    

Des rencontres entre producteurs et consommateurs…    

Une dégustation de vins bio en compagnie des viticulteurs des terroirs bio de France.   

 

    Printemps BIO 2012 :

des centaines d’événements  

du 1er au 15 juin dans toute la France

Durant les 2 semaines qui suivront le lancement parisien, l’Agence BIO et ses partenaires mettront en œuvre des centaines d’actions dans toute la France : fermes ouvertes, apéros bio, expositions, dégustations en magasins, animations dans les écoles, conférences, repas bio en restauration collective et commerciale,… Autant d'occasions pour tous les publics de (re)découvrir les principes, les valeurs et les pratiques de l'Agriculture biologique et aussi de déguster des produits bio.       

Bon à savoir : en 10 ans, le nombre d’exploitations bio a été multiplié par deux pour dépasser le nombre de 23 100 en fin d'année 2011. La part des surfaces en mode de production bio a plus que doubler : de 1,5% de la surface agricole utile (SAU) en 2001, elle est passée à 3,5% en 2011. En aval de la filière, les entreprises de transformation et de distribution certifiées bio ont également connu un important essor. Elles sont passées de 5 390 en 2001 à environ 12 000 en 2011. Quant au marché alimentaire bio, il a été multiplié par 4 en 10 ans, s’approchant de 4 milliards d’euros en 2011, contre à peine 1 milliard en 2001.

Source : Agence BIO

 

Pour tout savoir sur le Printemps BIO 2012 : rendez-vous sur :

www.printempsbio.com

 

 

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 08:00

La treizième édition du Printemps Bio se déroulera la première quinzaine de juin 2012 dans toute la France. A cette occasion, l’Agence BIO et ses partenaires organiseront de très nombreux événements régionaux ainsi que des animations pour informer sur la Bio et ses principes auprès du grand public et des professionnels : portes ouvertes, animations en points de vente, rencontres professionnelles, repas bio,...    logo printemps bio

Parmi l’ensemble des événement du Printemps Bio, les apéros bio, avec leurs temps forts organisés dans toute la France, sont une occasion de réunir de nombreux participants pour déguster et informer sur la diversité des vins issus de raisins bio, des cidres, des jus de fruits,… , ainsi que tous les produits qui accompagnent un apéritif.  

apero bio

 

Le 1er juin : un événement fédérateur, à Paris Bercy, mettra à l’honneur « Les terroirs bio des régions France»   affiche printemps bio

• Une expo-photo « Le festival des terroirs bio des régions de France » présentant les œuvres des nominés du concours photos bio

• La découverte de 23 paniers de produits régionaux bio illustrant la diversité des terroirs bio de France,

• L’ « atelier du chef bio »,

• Un espace barbecue,

• Un espace jardin bio avec des animations et des démonstrations des pratiques bio,

• Une dégustation des vins issus de raisins bio

• Des rencontres entre producteurs et consommateurs…

 

Le 19 juin, des rencontres professionnelles, à Reims, en Champagne-Ardenne, seront organisées pour encourager le développement des grandes cultures bio. Tous les acteurs clés des filières des grandes cultures en France se réuniront. Ils partageront leurs expériences et leurs analyses du marché. Les clés de la réussite seront présentées, les atouts à cultiver, les freins à lever, les débats seront ouverts.

 

www.printempsbio.com

 

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 11:30

Les 10 ans de l’Agence BIO sont l’occasion de faire le point sur les 10 dernières années de développement de l’agriculture biologique, qui ont mis en lumière ce mode de production agricole respectueux des équilibres écologiques.

En 10 ans, la Bio a su trouver son public qui, même en période de crise, maintient son intérêt. En effet, le marché des produits bio a quadruplé en 10 ans et, selon les estimations en cours, l’année 2011 devrait se solder par une croissance du marché d’au moins 10% pour approcher les 4 milliards d’euros (source : Agence BIO – AND-I), alors que la consommation de biens des ménages français enregistre une baisse estimée par l’INSEE à -0,5% en moyenne sur l’année, en partie imputable au recul des dépenses alimentaires  (source : INSEE).

Deux fois plus d’exploitations bio en 10 ans

Le nombre d’exploitations bio a doublé : elles étaient 10 364 en 2001, elles sont passées à 20 604 en 2010 et à 23 100 en 2011 (soit +12% en un an). De 2001 à 2011, la part des exploitations bio dans l’ensemble des exploitations françaises a presque triplé : passant de 1,6% à 4,6% en 2011.

Les surfaces exploitées en bio ont également largement progressé : en 2001, on comptait 419 750 ha de terres bio, elles atteignent de l’ordre de 960 000 ha en 2011. En 2010, la part des surfaces en mode de production bio dans la surface agricole utile (SAU) était de 3,09% vs 1,5% en 2001. La progression a été très marquée depuis 2008 (+126% en 2011 par rapport à 2001 et +63% par rapport à 2008). En aval de la filière, les entreprises de transformation et de distribution certifiées bio ont également connu un important essor. Elles sont passées de 5 390 en 2001 à environ 12 000 en 2011.

(Source : chiffres Agence BIO )     

Un marché des produits bio multiplié par 4 en 10 ans

Selon les estimations en cours, l’année 2011 s’est soldée par une croissance du marché des produits issus de l’agriculture bio d’au moins 10% pour approcher les 4 milliards d’euros. Le marché alimentaire bio, qui atteignait à peine 1 milliard d’euros en 2001, a ainsi été multiplié par 4 en 10 ans.

(Source : Enquête AND International / Agence BIO)        

En moins de 10 ans, la proportion de Français déclarant ne jamais consommer bio s’est abaissée de 53% en 2001 à 39% en 2011 .

Dans le même temps, la part des Français déclarant consommer au moins un produit bio au moins une fois par mois est passée de 37% en 2003 à 40% en 2011 (20% au moins une fois par semaine, 6% tous les jours). Au fil des années, les consommateurs ont largement diversifié leur panier. En moyenne, les consommateurs bio quotidiens ont consommé des produits issus de 8,9 familles différentes en 2011.

(Source : Baromètre CSA/Agence BIO)

La croissance du marché soutenue par l’élargissement du panier bio chez les consommateurs réguliers

Les résultats du dernier baromètre Agence Bio/CSA de consommation et de perception de produits Bio, réalisé en novembre 2011, confirment cette tendance structurelle malgré la crise : 66% des Français déclarent privilégier les produits respectueux de l’environnement et/ou des principes du développement durable lorsqu’ils font leurs achats.

Pour reconnaitre ces produits, ils sont 66% à citer la marque AB comme premier signe de reconnaissance. La Marque AB atteint d’ailleurs un taux de notoriété record de 89% en 2011 alors que seulement 41 % des Français la connaissaient il y a 10 ans. S’agissant du nouveau logo européen (lancé il y a deux ans) ils sont déjà 38% à le reconnaitre.

60% des Français ont consommé des produits Bio en 2011 contre 47% en 2001 : 6% tous les jours, 20% au moins une fois par semaine, 40% au moins un produit bio au moins une fois par mois. Les consommateurs acheteurs de produits Bio au cours des 4 dernières semaines précédant l’enquête sont presque unanimes (96%) pour dire qu’ils vont augmenter (18%) ou maintenir cette consommation en 2012.

(Source : Baromètre CSA/Agence BIO) 

 

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Chiffres
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 17:00

 

014

CONCOURS PHOTO

L’Agence BIO invite toute personne intéressée par la photo à participer à son grand concours photographique sur le thème : Les Terroirs bio des régions de France. Les participants ont jusqu’au 4 mai pour présenter une série de 6 clichés témoignant de la vie de la Bio dans les régions, à travers ses acteurs, ses métiers, ses techniques et la diversité de ses produits. Au maximum, les œuvres de 15 candidats seront présélectionnées par un jury et exposées pour être soumises au vote du public, le 1er juin prochain à Paris, à l’occasion du lancement de Printemps BIO 2012, qui se tiendra du 1er au 15 juin dans toute la France.

 

Les 3 lauréats, sélectionnés à la fois par le jury professionnel et le public, se verront remettre un montant total de 4 500 euros : 1er prix : 2 000 euros, 2ème prix : 1 500 euros et 3ème prix : 1 000 euros. Pour concourir et consulter le règlement dans son intégralité, rendez-vous sur le site internet de l’Agence BIO :

www.agencebio.org

Une libre interprétation de la Bio en région

L’objectif des participants est de mettre en avant les spécificités liées au mode de production biologique, à travers une ou plusieurs filières bio de la région de leur choix. Les candidats peuvent déterminer librement la ou les filières qu’ils souhaitent représenter, qu’il s’agisse d’une filière animale ou végétale, en traduisant leurs liens au territoire, aux hommes et aux produits. 

Les participants peuvent laisser libre cours à leur imagination pour traiter le thème: de façon réaliste, humoristique, poétique, etc.

La Bio des régions en couleurs

Toutes les techniques de prises de vue sont acceptées et tous les genres photographiques peuvent être abordés.

Pour effectuer leurs prises de vue, les participants peuvent utiliser tous types de matériels : téléphone, appareil photo numérique ou argentique, reflex ou compact, etc. Leurs impératifs : proposer une composition cohérente de 6 photos couleurs légendées en format paysage ou portrait et adressées au format jpeg, de minimum 5 MPixels.

Les lauréats désignés en 3 étapes

Une présélection d’un maximum de 15 candidats parmi les dossiers reçus sera effectuée par un jury de professionnels, présidé par un photographe et constitué notamment de photographes et de représentants de l’Agence BIO.    

Les compositions présélectionnées seront soumises au vote du public, à l’occasion du lancement de Printemps BIO 2012, le 1er juin à Paris. La désignation finale des trois lauréats sera ensuite effectuée à 50% par le jury et à 50% par le public.       

Le Printemps Bio : du 1er au 15 juin, un événement dans toute la France

La douzième édition du Printemps Bio se déroulera la première quinzaine de juin 2012 dans toute la France. A cette occasion, l’Agence BIO et ses partenaires organiseront de très nombreux événements régionaux ainsi que des animations pour informer sur la Bio et ses principes auprès du grand public et des professionnels : portes ouvertes, animations en points de vente, rencontres professionnelles, repas bio,...

Parmi l’ensemble des événements du printemps Bio, les apéros bio, avec leurs temps forts organisés dans toute la France, sont une occasion de réunir de nombreux participants pour déguster et informer sur la diversité des vins issus de raisins bio, des cidres, des jus de fruits,… , ainsi que tous les produits qui accompagnent un apéritif.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par leblogdelabio.com - dans Actualité

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le blog de la bio
  • Le blog de la bio
  • : leblogdelabio.com est édité par l'Agence BIO, groupement d'intérêt public en charge du développement et de la promotion de l'agriculture biologique en France. Il entre dans le cadre du programme d’information et de promotion de l’agriculture biologique et de ses produits, cofinancé par l’Union européenne. Retrouvez le site internet de la Bio dans l’Union européenne sur : www.organic-farming.europa.eu.
  • Contact

Sur Le Même Thème

  • Le Palmarès des 2e Trophées BIO des Jeune Chefs
    Sur le thème : La cuisine BIO des régions de France La finale de la deuxième édition du concours de recettes bio « Les Trophées BIO des Jeunes Chefs » organisé par l’Agence BIO, s’est déroulée à l’École française de gastronomie Ferrandi-Paris à l’occasion...
  • La Bio, vedette de l'émission C à Vous ce soir sur France 5
    Ce soir dès 19h dans C à Vous Bio sur France 5, Franck Losq, cuisinier encadrant à la cuisine centrale de Lorient dans le Morbihan , nous présentera sa recette 100% Bio : Filet mignon de porc crème de lard carotte à la bretonne En 2016, Franck Losq remporte...
  • Ce soir, la Bio est à l'honneur dans C à Vous sur France 5 !
    Ce soir, retrouvez votre rendez-vous gourmand 100% Bio dans l'émission C à Vous sur France 5, avec François Pasteau, chef du restaurant l’Epi Dupin, dans le 6e arr. de Paris qui nous proposera sa recette 100% Bio : Tatin de salade, chèvre frais, sauce...
  • Un repas 100% Bio dans l'émission C à Vous sur France 5 !
    Ce soir, dès 19h, retrouvez votre repas 100% Bio dans l'émission C à Vous sur France 5. Christophe Demangel, chef de cuisine au collège Jules Grévy de Poligny dans le Jura nous présentera sa recette : Filet de veau bio, croûte de pain d’épices, jus de...
  • La Bio revient à la table de C à Vous sur France 5 !
    Mardi 13 juin, la Bio fait son grand retour dans l'émission C à Vous sur France 5 à partir de 19h. En effet, chaque soir de la semaine, un chef cuisinier, ambassadeur de l'agriculture biologique et de ses produits, préparera un plat 100% Bio qu'il présentera...

Leblogdelabio : Les Rubriques

Pinterest & Instagram